Le guide de votre bien-être à domicile

Chromothérapie

Lexique

ampoule de chromothérapie
Contrairement à l’ampoule classique, l’ampoule de chromothérapie se singularise par sa spécificité thérapeutique. Les ampoules jaunes par exemple sont conçues pour créer de l’ambiance, les vertes pour lutter contre la migraine ou l’insomnie et celles à variation continue de 7 couleurs, pour la purification de l’air et la neutralisation des fumées.
anorexie
L’anorexie est définie comme étant la perte d’appétit chez une personne. Elle affecte généralement les adolescents, en particulier les jeunes filles. L’anorexie est souvent associée à un problème psychologique. Mis à part les traitements médicaux, certaines pratiques holistiques comme la chromothérapie pourraient contribuer à stimuler l’activité des organes digestifs chez les patients et par conséquent, leur permettre de reprendre du poids.
biophysiologie
La biophysiologie a pour but de comprendre scientifiquement le fonctionnement de l’être humain dans toute sa globalité : nutrition, méthode de reproduction, interrelations entre les divers organes... L’approche biophysiologique est donc à peu près similaire à celle de la médecine douce, seule la technique utilisée les différencie.
chromothérapie
La chromothérapie ou thérapie par la couleur, est une forme de médecine douce utilisée depuis des temps immémoriaux pour prévenir ou guérir une maladie. Selon son principe, une maladie aussi bien physique que psychologique, serait le résultat d’un déséquilibre de l’énergie vitale circulant dans le corps humain. Les couleurs, en envoyant des vibrations dans certaines parties du corps, pourraient stimuler l’autoguérison et par conséquent, rétablir cette harmonie.
énergie vitale
L’énergie vitale, c’est l’essence même de la vie d’une personne. C’est ce qui alimente l’organisme humain, qui stimule sa réactivité psychologique. Elle est aussi à la base de toutes les techniques de guérison de la médecine traditionnelle. Son intensité varie toutefois d’une personne à l’autre. Par ailleurs, l’énergie vitale est présente dans tout organisme vivant, animal et végétal.
héliothérapie
Si la luminothérapie utilise les lampes luminothérapeutiques pour traiter le patient, l’héliothérapie, elle, fait plutôt appel à la lumière naturelle, autrement dit le soleil. Ainsi, les rayons ultraviolets, projetés sur des zones bien précises du patient, pourraient contribuer à atténuer grandement des troubles telles les dépressions saisonnières ou favoriser la guérison de certaines maladies de la peau comme la dermatose.
homéostasie
L’homéostasie désigne l’état des organismes lorsqu’ils sont en parfaite harmonie entre eux, en dépit des influences de l’environnement extérieur. Pourtant, ceci n’est seulement possible que lorsque la personne dispose de toutes les facultés nécessaires pour entretenir sa santé physique et spirituelle. Cette tendance fut initiée par Claude Bernard au tout début du XXe siècle.
les chakras
Les chakras sont en quelque sorte le terminal dans lequel nous puisons notre énergie vitale. Elle peut venir soit de notre propre corps, du milieu où nous vivons ou de l’univers même. La force tant physique que spirituelle d’une personne dépend donc de l’importance ou de la faiblesse de ses chakras.
luminothérapie
C’est généralement à l’approche de l’hiver qu’il est préconisé de recourir à la luminothérapie. Classée dans la catégorie de la médecine douce, la luminothérapie nous permet de nous ressourcer, de retrouver la forme et la bonne humeur au moment où la lumière naturelle manque. En effet, l’être humain se sent faible et frustré quand il ne s’est pas assez exposé au soleil.
médecine naturelle
La médecine naturelle ou médecine douce englobe toute forme de soin qui ne sont pas compris dans la pratique médicale conventionnelle. Et contrairement à cette dernière, qui met en exergue l’efficacité des médicaments pour guérir, la médecine traditionnelle, elle, incite plutôt le malade à participer lui-même à sa guérison, en supprimant les causes, et non les symptômes.
médecine traditionnelle chinoise
La Médecine traditionnelle chinoise, vieille de milliers d’années, base surtout sa technique de guérison en auscultant tout d’abord l’être humain dans toute sa globalité corps/esprit, puis en intervenant manuellement dans des zones précises pour restaurer son équilibre vital. La médecine chinoise se décompose en 5 branches dont l’acupuncture, la pharmacopée chinoise, la diététique chinoise, le massage Tui Na et les exercices énergétiques (Tai-chi et Qi-Gong).
obésité
Contrairement à l’anorexie, l’obésité qualifie l’état d’une personne qui est en surplus de poids. Elle est le résultat d’un déséquilibre entre l’alimentation et les dépenses énergétiques. L’obésité est considérée actuellement comme la maladie du siècle chez les pays développés. Par ailleurs, des études ont prouvé que les médecines traditionnelles ont des effets bénéfiques sur les personnes sujettes à cette forme de maladie.
point d’acupuncture
Le point d’acupuncture ou xue en chinois, est une sorte de creux qui sert d’ouverture à l’intervention de l’acupuncteur. C’est là qu’il introduit l’aiguille qui servira à stimuler la réaction d’auto-guérison chez le patient. Les points d’acupuncture sont localisés généralement à l’intérieur des mains, à l’extérieur des mains et sur les pieds.
thérapie syntonique
La thérapie syntonique, mise au point par un certain Docteur Harry Riley Spitler aux Etats-Unis dans les années 30, est une méthode utilisée pour rétablir par les lumières chromatiques le fonctionnement normal d’un patient malade. Se basant sur la chromothérapie, ce procédé est encore de plus en plus utilisé dans ce pays.
vibrations énergétiques
Les vibrations énergétiques sont certes, une infime manifestation par rapport à l’univers. Mais lorsqu’elles pénètrent ou se concentrent dans des zones bien précises de l’organisme, elles peuvent accomplir de vrais miracles en matière de guérison ou de recherche de bien-être corps/esprit. C’est grâce aux vibrations énergétiques que la médecine non conventionnelle arrive à agir efficacement contre les maladies.